Programme Test & Start – ISCOM

ENTREPRENEURIAT ÉTUDIANT : COMMENT RÉUSSIR SA CRÉATION D’ENTREPRISE ?

« L’entrepreneuriat, cela s’apprend et tout le monde peut acquérir cette compétence. »
L’ISCOM Paris a développé un partenariat avec l’Union des Couveuses d’Entreprises.
Zoom sur le programme Test and Start et sur les conseils pour lancer son activité, avec Victor Richard, Responsable du projet…

Photo VR 2

En quoi consiste le projet Test and Start proposé à l’ISCOM Paris ?

Nous souhaitons avant tout sensibiliser les étudiants de l’ISCOM Paris à la création d’entreprise. D’abord par un 1er parcours d’un trimestre, dont l’objectif est de fournir des clés pour les aider dans leurs projets entrepreneuriaux mais aussi extra-scolaires. C’est une phase d’initiation à l’entrepreneuriat qui s’achève avec le concours Start me Up. Pendant 24h, cet événement fédérateur permet de créer une véritable dynamique entre tous les étudiants inscrits à Test and Start.
Ensuite, le 2ème parcours permet aux étudiants de valider la fiabilité de leur projet, produit ou service, en situation réelle avec le soutien de la couveuse d’entreprise Astrolabe Conseil.

Quelles sont pour vous les 3 qualités indispensables pour entreprendre ?

L’entrepreneuriat, cela s’apprend et tout le monde peut acquérir cette compétence.
Selon moi, 3 choses sont essentielles : d’abord, faire preuve de curiosité, ensuite avoir une vision décloisonnée et enfin, être ouvert d’esprit ; j’entends par là qu’il faut s’intéresser à son environnement pour générer l’éveil. Notre parcours Test and Start permet aux étudiants de se repérer dans l’environnement de la création d’entreprise, de connaître les aspects juridiques et fiscaux.
Ensuite, nous travaillons sur la créativité entrepreneuriale pour apprendre à générer des projets qui pourront être travaillés sur un business model.

Beaucoup d’étudiants veulent créer leur entreprise. Quels conseils pouvez-vous leur donner ?

La création d’entreprise, c’est d’abord un projet personnel. Il faut se lancer, ne pas hésiter, tester. Et surtout, être dans une logique qui permet de minimiser les risques, savoir fonctionner par étapes. C’est pourquoi la couveuse est une bonne solution.